top of page

Comment aider mon enfant à s'endormir ?


Le soir est le moment de la journée pendant lequel les angoisses ressortent, cela est probablement dû à la nuit qui tombe et donc à l'environnement sombre qui réveille des angoisses mais aussi à la fatigue qui rend difficile la gestion des émotions.


Avez vous remarqué les moments durant lesquels vous vous mettez en colère sont souvent des moments où vous êtes fatigués.



Le sommeil est important car pendant que nous dormons notre cerveau, lui, continue à travailler en triant toutes les informations reçues dans la journée. C'est aussi pendant le sommeil que l'hormone de croissance fait son travail.

Avoir passé une bonne nuit permettra d'avoir suffisamment d'énergie pour être attentif et concentré, pour mémoriser et pour gérer ses émotions.


Voici quelques conseils pour favoriser un bon sommeil chez les enfants :


1. Établir une routine de sommeil régulière :

  • Créez une routine de coucher constante en fixant une heure régulière et un enchainement d'activité favorable au repos et à l'endormissement (jeu calme, lecture, câlin, écouter une berceuse ou de la musique relaxante) cela aide les enfants à se préparer mentalement à aller dormir en les sécurisant. Cela envoie le message au corps qu'il est temps d'aller dormir. Les routines sont des habitudes. Comme ce sont des habitudes, elles sont connues et donc elles rassurent.

  • L'heure du couché à son importance pour garantir une quantité de sommeil suffisante en fonction de l'âge.


2. Créer un environnement propice au sommeil :

  • La luminosité commence à baisser naturellement à l'extérieur. Pour notre organisme qui est naturel lui aussi comprenne qu'il doit aller se reposer il faut lui envoyer ce signal, en commençant par diminuer la luminosité. Par exemple, allumer les lampes de chevets au lieu du plafonnier.

  • La température doit être à environ 18°. En effet, naturellement notre température corporelle diminue avec la fatigue et un environnement pas trop chaud sera propice à l'endormissement.

  • Le niveau sonore doit également baisser car le bruit maintient notre cerveau en vigilance et donc éveillé.

  • Utilisez une literie (drap et oreiller) adaptés à l'âge de votre enfant.

  • Les huiles essentielles peuvent aussi nous aider (attention demander conseil à votre pharmacien car certaines huiles essentielles peuvent être dangereuse pour les enfants, en fonction de leur âge)


3. Réduire les écrans avant le coucher :

  • Évitez les écrans au moins une heure avant le coucher. La lumière bleue émise par les écrans perturbe le rythme endocrinien, notamment dans la sécrétion des hormones du sommeil, la mélatonine et la sérotonine. Sans ces deux hormones, l'endormissement et le sommeil seront perturbés.


4. Encourager les activités relaxantes avant le coucher :

  • la lecture d'un livre,

  • la méditation,

  • une douche tiède (< à 37 °),

  • écouter une musique relaxante ou une berceuse.


5. Privilégiez une alimentation adaptée :

  • Évitez les repas lourds ou riches en sucre rapide avant le coucher, car pour digérer la température du corps augment alors que pour s'endormir il faut qu'elle diminue. Les repas lourds sont plus difficile à digérer et vont perturbés notre sommeil.

  • Préférez les repas plus léger comme les soupes, avec des sucres lents (riz, pomme de terre, banane)

  • Pensez aussi aux tisanes, il en existe des spécifiques pour les enfants (attention : les tisanes que l'on trouve en supermarché ne sont pas adaptées, demandez conseil à votre pharmacien)

  • Limitez la consommation de boissons contenant de la caféine, comme le soda dès l'après-midi.


6. Préférez l'activité physique pendant la journée :

  • Encouragez votre enfant à faire de l'exercice pendant la journée pour libérer son stress et ses angoisses. L'activité physique régulière peut aider à améliorer la qualité du sommeil. Par contre cette même activité en soirée, l'énervera, l'excitera et l'endormissement sera difficile.


7. Créer une atmosphère apaisante :

  • Utilisez des veilleuses pour rassurer les enfants quelque soit l'âge.

  • Laissez une porte entrouverte pour créer une sensation de sécurité.


8. Faites preuve de patience :

  • Si votre enfant a du mal à s'endormir, soyez patient. Vous êtes vous aussi fatiguer de votre journée. Vous voulez profiter de votre soirée. Mais évitez de montrer de l'impatience ou de vous agacer, car cela donnera l'effet inverse en envoyant des signaux d'insécurité à l'enfant et rendre encore plus difficile l'endormissement.


9. Écoutez les préoccupations de votre enfant :

  • Si votre enfant exprime des craintes ou des inquiétudes qui perturbent son sommeil, prenez le temps de discuter de ses préoccupations et de les apaiser, même si elles vous semblent farfelues, elles sont importantes et graves pour lui. Le câlin peut aider en faisant diminuer l'hormone du stress et augmente celle du bonheur.


10. Consultez un professionnel de la santé :

  • Si votre enfant continue de rencontrer des difficultés importantes pour s'endormir malgré vos efforts, il peut être utile de consulter un pédiatre ou un spécialiste du sommeil pour évaluer s'il y a des problèmes sous-jacents.


Chaque enfant est différent, il est donc important d'adapter ces conseils en fonction des besoins et des préférences individuelles de votre enfant. En créant un environnement de sommeil sain et en instaurant une routine de coucher régulière, vous pouvez aider votre enfant à s'endormir plus facilement et à profiter d'un sommeil de qualité.





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page